Réseau de sites démonstrateurs IAR

La Commission Ressources du Pôle Industries et Agro-Ressources (IAR) a initié le projet « Réseau de sites démonstrateurs IAR », placé sous la responsabilité d'Agro-Transfert Ressources et Territoires. Le projet a été déposé fin mai 2015.
Il intègre la démarche « Territoire catalyseur d’innovation », issue du Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET, ex DATAR). Celui-ci est chargé de concevoir et de mettre en oeuvre la politique nationale d’égalité des territoires et d’en assurer le suivi et la coordination interministérielle.


Projet multipartenaire conduit par Agro-Transfert RT

Le projet « Réseau de sites démonstrateurs IAR » coordonné par Agro-Transfert Ressources et Territoires a été initié en mai 2015 sous l’égide de la Commission Ressources du pôle Industries et Agro Ressources (IAR). Il est soutenu financièrement de 2015 à 2020 par le Fonds européen de Développement Economique Régional (FEDER), le Fonds national pour l'Aménagement et le Développement du Territoire (FNADT) au titre de l’initiative « Territoires catalyseurs d’innovation » et la Région Hauts-de-France : Nord Pas de Calais – Picardie. Ce projet vise à accompagner la mise en place de nouvelles filières de la bioéconomie, durables et créatrices de valeurs ajoutées sur les territoires, en établissant les conditions de mobilisation des agro-ressources. Pour répondre à cette finalité de grande envergure, Agro-Transfert Ressources et Territoires est ses partenaires scientifiques, techniques et économiques (Coop énergie, NOVHISOL S.A., CALIRA, VOL-V Biomasse, UCAC, IAR, Ombelli science PICARDIE, LaSalle Beauvais – Institut Polytechnique, FREDON Picardie, CRPF Nord Pas de Calais – Picardie, Chambre d’agriculture Nord Pas de Calais Picardie, INRA) ont mis en place 3 territoires pilotes qui permettent de tester en conditions réelles la mobilisation des agro-ressources.


Mobilisation des agro-ressources en Picardie

Le projet « Réseau de sites démonstrateurs IAR » est un projet de démonstration autour de la bioéconomie. Il vise à établir les conditions de mobilisation des agro-ressources, afin qu’elles soient durables et créatrices de valeur ajoutée sur les territoires. Les innovations issues du projet devront faciliter l’émergence et le déploiement de filières biosourcées sur les territoires ruraux picards, et ainsi contribuer au développement économique de ces territoires.


Pour cela, le projet mobilise des sites démonstrateurs :
3 territoires pilotes pour tester en conditions réelles la mobilisation des agro-ressources. A l’initiative d’unités de valorisation des agro-ressources et en mobilisant les acteurs du territoire, des approvisionnements seront mis en oeuvre et suivis : implantation de cultures chez les agriculteurs, opérations de récolte et prétraitement, étape de transport et stockage par des prestataires, intégration dans les unités industrielles et adaptation des process.


Cette mise en oeuvre en conditions réelles permettra d’identifier et de trouver des solutions aux problématiques techniques et agronomiques, mais également socio-économiques rencontrées par chacun des intervenants. Les services rendus au territoire ainsi que les conditions de réussite seront mis en avant en vue d’une extrapolation à d’autres territoires.

Suivis réalisés sur la Ferme 3.0 (source FREDON Picardie)


4 plateformes d’expérimentation agronomique pour explorer la faisabilité et les impacts de la production des agro-ressources dans les systèmes de culture actuels picards.

En effet, l’introduction optimale de ces productions dans les systèmes de culture constitue un préalable à toute construction d’approvisionnement pour un site industriel. Elle conditionne également les impacts et services rendus par ces productions pour les exploitations agricoles mais aussi pour les territoires.

Cette mise en situation réelle sur des sites démonstrateurs constitue l’originalité du projet. Elle permettra de disposer d’une démarche d’accompagnement des acteurs éprouvée et reproductible sur d’autres territoires, mais aussi d’aider à la décision publique et privée.

La FREDON Picardie est très impliquée au niveau du suivi des plateformes expérimentales et plus particulièrement sur le volet bioagresseurs. Pour cela, nous réalisons d’abord un point initial aves l’agriculteur afin de caractériser l’état sanitaire général de chaque plateforme. Puis, nous mettons en place un suivi régulier des bioagresseurs grâces à des notations maladies et un suivi à l’aspirateur à insectes du panel entomologique (ravageurs, auxiliaires et pollinisateurs) présent à un instant donné sur chaque culture. Ce suivi est complété par un relevé hebdomadaire de cuvettes jaunes. La finalité est de déterminer la dynamique des bioagresseurs dans le temps, mais aussi de mettre en évidence les aspects positifs et négatifs de l’introduction d’associations culturales, de cultures dérobées et de cultures à valorisation non-alimentaire dans les systèmes.

 

Aspirateur DVac utilisé pour la capture des insectes (source FREDON Picardie) Etape de tri et d'identification des insectes capturés (source FREDON Picardie)


Contacts :

Correspondants FREDON Picardie :

Pauline LEBECQUE - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vivien LECONTE - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour plus d’informations sur le projet :

http://www.agro-transfert-rt.org/projets/reseau-de-sites-demonstrateurs-iar/